William Carlos Williams

Né en 1883 dans le New-Jersey, William Carlos Williams est une figure phare du modernisme littéraire américain. Il découvre la poésie à l’université avec ses amis Ezra Pound et Hilda Doolittle. Connu comme l’écrivain qui a mis au monde trois mille enfants, il passe sa vie à Paterson entre la pratique de la médecine et l’écriture. Il fréquente de nombreux artistes et écrivains proches des mouvements modernistes (Marcel Duchamp, T.S. Eliot, James Joyce, Man Ray, Wallace Stevens). Il est l’auteur de nombreux livres de poèmes (Paterson, Raisins surs), de nouvelles et d’essais critiques. Son œuvre marquée par l'expérimentation, l'attachement au concret et une métrique irrégulière a eu une influence majeure sur toute une génération d’écrivains américains qu’il a souvent côtoyés et soutenus comme Robert Creeley, Allen Ginsberg, Charles Olson, Kenneth Rexroth, Charles Reznikoff ou Gary Snyder. Sa santé se dégrade à la fin des années 1940, avec une succession de crises cardiaques et d'épisodes dépressifs qui ne diminuent pourtant pas son activité littéraire. Il meurt chez lui en 1963.