Daniel Fano

Daniel Fano est né en 1947 à Jemelle (Belgique), il vit à Bruxelles. Inspiré du mouvement surréaliste, il écrit ses premiers textes poétiques à l’âge de 17 ans. Au début des années 70, ses influences se diversifient : Denis Roche ou les auteurs américains William Burroughs, Charles Reznikoff et Louis Zukofsky. Il publie son premier livre Mannequins en flagrant sésame en 1973 (Transédition) et l’année suivante Bernard Delvaille l’impose dans son anthologie de La Nouvelle Poésie française (Seghers).En 1985 paraît Un champion de mélancolie, entre la bande-dessinée d’intrigue et le vintage glamour et frissonnant, Fano décline de façon ludique et vertigineuse un texte en forme de vision du monde, tour à tour désopilant et inquiétant, qui signe la singularité de son écriture. Son œuvre est publiée notamment au Castor Astral (La nostalgie du classique, 2004 ou Comme un secret ninja, 2007) ou aux Carnets du dessert de lune (Sur les ruines de L’Europe, 2006 ou La vie est un cheval mort, 2009). Entre mémoire et imagination, Fano retient, annote, révèle, crée à partir d’éléments fantasmés du quotidien, de souvenirs et de détails journalistiques. Il décrit la société spectaculaire marchande dans tous ses états, passe à la moulinette le cauchemar de l’Histoire, les mythologies de notre temps avec leurs illusions collectives et leurs escroqueries sémantiques.