Raphaële George / Ghislaine Amon

Raphaële George (de son vrai nom Ghislaine Amon), est née le 2 avril 1951 à Paris. Son premier livre, Le Petit Vélo beige, paraît en 1977 aux éditions de l’Athanor. Suivent de nombreuses publications en revue ainsi que des articles de critique littéraire dans le journal Libération. Elle fonde la même année la revue Les Cahiers du double avec Mireille Andrès, Patrick Rousseau et Jean-Louis Giovannoni, qu’elle dirige ensuite avec ce dernier jusqu’en 1981. Parallèlement à ses activités littéraires, Raphaële George développe une œuvre de peintre et expose fréquemment seule ou en groupe. Elle met en chantier, en 1978-79, avec son ami peintre Vincent Verdeguer, plusieurs fresques murales éphémères, faites à deux sur les murs des entrepôts de Bercy à l’abandon à cette époque. Certains de ses travaux sont conservés dans les Fonds d’Art Contemporain de la Ville de Paris. Le 6 mars 1984, Ghislaine Amon décide de changer de nom d’écrivain et de ne plus signer, désormais, que sous le nom de Raphaële George. Elle publie Les Nuits échangées suivi de L’Éloge de la fatigue aux éditions Lettres Vives en 1985. Elle décède le 30 avril 1985. Paraîtront à titre posthume Psaume de silence en 1986 et Double intérieur en 2014 aux éditions Lettres Vives, ainsi que L’Absence réelle, écrit avec Jean-Louis Giovannoni, aux Editions Unes.