Maria Venezia

Vocalità

 

 

 

 

 

 

 

 

La clé des mots

paraissait perdue désormais depuis longtemps.
Ma sœur me tendait sa main

pour me faire monter plus haut.

Moi, obstinée, je restais à sentir

mon poids de corps

sur le lit de terre.

 

Maria Venezia déploie un univers étranges où les hommes, par le jeu des reflets du monde, sont des doubles d’eux-mêmes. Coincés entre la perception du souvenir et la texture des moments présents. Perception géométrique des ciels et des paysages qui se projettent en éclats brisés sur l’œil. Façons floues des hommes et des villes qui disparaissent dans nos passages, Vocalità présente une réalité dont l’espace tient de l’imaginaire figeant dans le vide les enfants trop sages d’un monde qui s’efface.

 

1986, traduit de l'italien par l'auteur

72 p., 15x21 cm, ISBN 2877040895, 20 €

Tirage de tête

- 30 exemplaires sur Vélin d'Arches, contenant une peinture

originale de Serge Plagnol, signée.

Epuisé  

 

- Quelques exemplaires sur Vélin d'Arches, non numérotés,

sans œuvre.

30€