Erwann Rougé

Corneille

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les oiseaux le savent avant les hommes ce noir, cette autre peur de la cendre.

L'ornière inépuisable où les yeux ne savent plus qu'ils voient.

Corneille, ne me dit pas le froissement des pas, ni le bruit, ni la montagne.

Les ossements seuls sont enfouis. Tu es noire parmi les arbres.

1986, 24 p., 15x21 cm, quelques exemplaires diponibles, 18 €

Tirage de tête

- 6 exemplaires sur Vélin d'Arches, contenant des peintures originales

de Catherine Viollet, à même le livre,  signés par l'auteur et le peintre

au colophon.

Epuisé

 

- 33 exemplaires sur Vélin d'Arches, contenant deux lithographies de 

Catherine Viollet, signées.

180 €