Prochain événement : 

 

Thierry Mazurel

 

N o  b o r d e r

Une traversée romanesque de l'Europe occidentale

 

 

Vernissage vendredi 30 septembre à 19h
Entrée libre

 

 

Les lieux sont indistincts, flous, mais pas rendus flous par l’objectif non, mais par le temps, ou par la brume, ou par l’oubli. Des ciels jamais clairs, des routes, des rails, des champs, des forêts, des bâtiments incertains, parfois des animaux, mais pas d’humains. Seulement des visages sur des photographies, une silhouette qui semble appartenir à l’histoire, ou des noms sur une porte. Qui habite ces lieux que photographie Thierry Mazurel, dans une errance intime qui le mène de l’Italie à l’Allemagne, de la Slovénie à la Croatie, de la Serbie à la Bulgarie, dans une indécision des paysages et des frontières ? La neige semble habiter ici, les arbres semblent habiter ici, ou si ce n’est habiter, prendre la part des hommes, dans ces territoires mal cartographiés, absents de la conscience collective. C’est tout le travail de Thierry Mazurel que de fixer ces lieux qui n’en sont pas, ces formes d’abandon encore investies d’images, de bêtes et de lumières, par un regard qui traverse brumes et fantômes, et saisit, dans une forme de dialogue muet avec les présences, le souvenir de l’oubli.

Thierry Mazurel est né à Versailles en 1970. Il suit le cursus European Business Studies à Bordeaux, Hull (Royaume-Uni) et Munich (Allemagne), avant de se consacrer à la musique. Il fonde en 1995 avec son frère Arnaud le groupe Jack the Ripper, qui fait paraître 3 albums vénéneux et hantés, et se bâtit un succès critique et populaire au fil de concerts électriques et incandescents jusqu’à sa dissolution en 2008. Thierry Mazurel continue par la suite les projets musicaux avec The Fitzcarraldo Sessions, puis Valparaìso, avant de s’investir pleinement dans la photographie en 2016. Il suit une formation au sein de L’œil de l’esprit avec Adrian Claret puis participe au 1er FotoMasterclass animé par FLORE et Sylvie Hugues. Puisant dans ses origines belges et roumaines et dans son goût pour la littérature, son travail photographique se concentre sur l’Europe, et particulièrement l’Europe de l’est, bâtissant en images un récit fictionnel qui efface les frontières et révèle les paysages. Il a notamment exposé à Arles Off en 2021 et 2022, à la TAG Gallery à Rome (Italie) en 2019, ou aux Rencontres photographiques du 10ème à Paris depuis 2019. 

Nous exposons en permanence un choix d'œuvres originales de nos artistes : Jean-Gilles Badaire, Stéphanie Ferrat, Robert Groborne, Leonardo Rosa, Gérald Thupinier. Nous présentons également une sélection d'estampes de Karel Appel, Jean Fautrier, Lars Fredrikson, Henri Michaux, Pierre Tal Coat, Antoni Tapiès, ainsi que l'intégralité de nos tirages de tête et éditions limitées.

Horaires :

La galerie est ouverte du mercredi au samedi de 14 h à 19 h et sur rendez-vous.

Fermeture du 7 au 11 octobre, du 19 au 25 octobre, du 3 au 8 novembre et du 24 au 30 novembre.